Les troubles estivaux chez nos animaux de compagnie

L’été est là, le soleil, la chaleur, la nature et les activités de bord de mer… mais également, malheureusement, avec lui, ses risques, maladies et bobos en tous genres. Mieux vaut connaître ces derniers et les anticiper pour les éviter au mieux et passer un bel été !
Voici trois pathologies estivales parmi les plus fréquentes et quelques conseils pour les prévenir ou les gérer si elles survenaient.

Passer les frontières avec son animal

Je fais identifier mon animal

Pour passer les frontières, votre chien ou votre chat doit obligatoirement être identifié par puce électronique.

Seuls les animaux ayant été tatoués avant le 3 juillet 2011 et dont le tatouage est encore clairement lisible peuvent être dispensés d’une identification électronique.

Le syndrome brachycéphale

Les races brachycéphales connaissent actuellement un essor démographique très important : ce sont des races qui plaisent par leur allure particulière et leur caractère.

La sélection génétique a fait naître des individus de plus en plus typés, avec une accentuation de leurs particularités morphologiques.
Malheureusement, ces différences anatomiques et morphologiques entraînent des symptômes que l’on regroupe sous le nom de “syndrome brachycéphale”.