Chirurgie

 

CHIRURGIE

Déroulement des interventions chirurgicales 

Sauf cas d’urgence, les interventions chirurgicales sont programmées à l’avance et ont lieu le matin à 9H00, du lundi au vendredi. Votre animal doit être à jeun depuis la veille au soir, mais vous pouvez lui laisser de l’eau à boire à disposition jusqu’au matin de l’opération.

A son arrivée à la clinique, votre animal sera pesé, et soigneusement examiné par un vétérinaire. Nous vous conseillons de faire pratiquer un bilan sanguin pré-opératoire avant toute anesthésie générale, de façon à vérifier le bon fonctionnement des reins et du foie, organes qui permettent l’élimination des produits anesthésiques administrés, ainsi que la glycémie. La réalisation de ce bilan pré-opératoire permet de diminuer les risques anesthésiques. Cette analyse de sang est réalisée le matin même de l’intervention et prend une quinzaine de minutes, durant lesquelles, si cela vous est possible, vous resterez avec votre animal, de façon à éviter qu’il soit trop stressé.

La majorité des opérations est réalisée sous anesthésie gazeuse. Cela permet d’administrer de l’oxygène à l’animal durant toute l’intervention, et de gérer la quantité de produit anesthésique délivré. Pour cela, un cathéter intra-veineux est mis en place, et votre animal est dans un premier temps tranquillisé, puis une petite dose d’un produit anesthésique est injectée par voie veineuse, et ensuite il est procédé à l’intubation trachéale et à l’anesthésie gazeuse. Pour nos amis chats, qui ont une trachée sensible et chez lesquels l’intubation est délicate, nous utilisons un dispositif adapté à leur anatomie et atraumatique, le V-Gel. L’anesthésie gazeuse offre une plus grande sécurité par rapport aux anesthésies réalisées uniquement avec des produits injectables, et elle permet un réveil plus rapide et une meilleure récupération de l’animal.

Durant l’anesthésie, un appareil de monitoring permet de surveiller les fréquences cardiaque et respiratoire,ainsi que le taux d’oxygénation du sang. L’animal est perfusé. Il est installé sur un matelas chauffant, ce qui permet de lutter contre l’hypothermie, phénomène courant lors d’anesthésie générale, et qui peut être à l’origine d’une moins bonne récupération postopératoire.

Nous disposons d’un bistouri électrique qui permet de maîtriser les saignements per opératoires, ainsi que d’un aspirateur chirurgical, pour éliminer les épanchements de sang ou d’autres liquides, et procéder à des rinçages de la cavité abdominale en cas de péritonite. 

Une fois l’intervention terminée, votre animal sera attentivement surveillé, de façon à s’assurer qu’il se réveille correctement et qu’il ne présente pas de complications post-opératoires. En ce qui concerne les interventions de convenance, il vous sera rendu en fin d’après-midi, le jour même de l’opération. Pour les autres interventions plus complexes, il restera hospitalisé jusqu’à récupération post-opératoire complète.

 

 

Prise en charge de la douleur 

Toute notre équipe accorde un grand intérêt à la prise en charge de la douleur. En effet, comme chez l’homme, la douleur est à l’origine chez l’ animal d’un inconfort plus ou moins important, et d’une moins bonne récupération post-opératoire.

Notre clinique est adhérente du Réseau Cap Douleur depuis 2016, et toute notre équipe se forme régulièrement pour améliorer la prise en charge de la douleur des animaux de compagnie sous toutes ses formes.

Avant l’intervention, une injection d’un dérivé morphinique est effectuée. Nous avons la chance d’avoir à notre disposition plusieurs molécules de durées et d’intensités d’action différentes selon la douleur per opératoire pressentie.

Lors de certaines chirurgies très douloureuses (ablation de tumeurs mammaires par exemple), nous disposons d’une pompe à perfusion qui permet d’administrer des mélanges de molécules antalgiques tout au long de l’intervention pour encore améliorer la prise en charge de la douleur.

Par ailleurs, certains produits utilisés pour l’anesthésie générale vont avoir une action antalgique.

Tout ceci permet de gérer la douleur durant l’opération.

En fin d’opération, une injection d’anti-inflammatoire est réalisée, et si cela est nécessaire, des morphiniques sont ré administrés à la demande. Le traitement antalgique sera ensuite poursuivi pendant quelques jours suivant la chirurgie sous forme de comprimés ou de gouttes.

 

Chirurgie générale 

Nous effectuons la plupart des interventions chirurgicales concernant les tissus mous : interventions de convenance (castration du chien et du chat, ovariectomie de la chienne et de la chatte), ainsi que les interventions chirurgicales nécessitées par l’état de l’animal : exérèse de tumeurs mammaires, ovario-hystérectomie chez la chienne et la chatte en cas de pyomètre (infection de l’utérus), chirurgie intestinale, chirurgie vésicale, etc…

 

Chirurgie orthopédique

La plupart des interventions concernant la chirurgie orthopédique (traitement des fractures, chirurgie de rupture de ligament croisé, triple ostéotomie du bassin dans certains cas de dysplasie de la hanche) est effectuée par le Docteur Isabelle NOGUERA, vétérinaire consultante en chirurgie, qui vient opérer sur place à la clinique.

Pour des interventions complexes nécessitant préalablement des examens d’imagerie spécialisés comme certaines échographies complexes ou un scanner, nous vous adresserons dans une clinique vétérinaire spécialisée pour que votre animal puisse être pris en charge de manière optimale.

 

Post opératoire 

Une visite de contrôle sera effectuée deux à trois jours après l’opération pour évaluer l’état général de votre animal, vérifier la plaie opératoire et changer le pansement (sauf pour nos amis les chats après stérilisation, il n’y a pas de points de suture chez le mâle, et chez la femelle, la plaie opératoire est refermée avec un fil résorbable, ce qui évite des trajets en voiture à nos félins). 

La plupart du temps, votre animal sera revu ensuite une douzaine de jours après l’intervention pour retirer les points de suture, à moins que le type d’opération effectuée nécessite de renouveler les pansements plus souvent.

N’hésitez surtout pas, durant cette période post-opératoire, à nous contacter si vous avez la moindre question et la moindre inquiétude au sujet de votre animal.